Help someone with a disability in your community today! DONATE online at Canada Helps.  Exit disclaimer

 Aidez une personne handicapée de votre communauté! Faites un don en ligne à CanaDon.org.  Exit disclaimer

CHANGES DEUX VIES. LA VÔTRE ET CELLE DE QUELQU’UN D’AUTRE.

PROGRAMMES DE JUMELAGE

Nous reconnaissons l’importance d’avoir des amis et des réseaux dans notre vie. Chaque jour, nous sommes témoins de la façon dont les relations et réseaux personnels peuvent amener des changements positifs dans la vie des personnes handicapées.

L'occasion de choisir

SOUTIEN AUX FAMILLES

Les membres de la famille jouent un rôle crucial dans la vie d’une personne ayant une incapacité. Les parents, les frères et sœurs sont importants eux aussi et ils peuvent grandement bénéficier de rencontres avec d’autres personnes vivant une situation semblable et apprendre de leur expérience commune.

Groupe d'enfants de la fratrie
Go Karting

Des programmes pour une vie agréable

Les personnes handicapées ont le droit d’être incluses dans la collectivité et de participer à la prise des décisions qui les concernent. La planification de la vie permet de créer un avenir sûr et sécuritaire pour les particuliers et leurs familles.

Réseaux pour la vie
Faire pizzas à Gabriel Pizza

SOUTENEZ-NOUS

Parrainage civique d’Ottawa est un chef de file bien établi dans la collectivité qui assure un soutien aux personnes de tous les âges et ayant tous les types de déficiences. Renseignez‑vous sur les mesures que vous pouvez prendre pour soutenir nos programmes.

plus ...
 Célébration pour tous finalistes

ÉVÉNEMENTS

Que vous soyez une personne handicapée, un partisan, un commanditaire ou un donateur, nous organisons des événements pour vous, y compris des danses mensuelles, des événements sociaux annuels, des galas de collecte de fonds, de célèbres dîners de remise de prix et bien d’autres.

plus ...
 Les partisans appréciant le dîner de vacances et de danse

À NOTRE SUJET

À propos de Parrainage civique

Publications

Liste des employés, des membres du Conseil d’administration et des membres des comités

 Formulaire d’adhésion

 

plus ...

VISAGES DE PARRAINAGE CIVIQUE

Marilyn et Laurena, jumelées depuis un an, ont créé un merveilleux moyen de se rappeler la joie que leur jumelage leur a apportée : une courtepointe.

Puisque Laurena était une courtepointière d’expérience, c’est elle qui a choisi le patron et qui a montré à Marilyn comment fabriquer la courtepointe. Marilyn a choisi les couleurs et le tissu et a ajouté des attaches en laine violette qui fixent la courtepointe à la doublure et constituent la touche finale. La courtepointe occupe une place de choix dans la chambre à coucher de Marilyn et de son mari, Roy.

Marilyn et Laurena ont une autre réalisation à leur actif. Elles ont commencé à se déplacer dans la ville en autobus. C’est un pas important vers l’atteinte d’un des buts que Marilyn avait mentionnés dans ses conversations initiales avec l’équipe de Parrainage civique.

Le médecin de Marilyn et sa travailleuse sociale ont tous les deux suggéré à Marilyn de faire appel au Parrainage civique en 2010, et après plusieurs années d’attente, l’équipe de Parrainage civique lui a trouvé exactement la personne qu’il lui fallait comme marraine bénévole. C’était Laurena. Marilyn voulait quelqu’un qui partageait son amour de l’artisanat, qui aimait jaser, qui savait garder des secrets et qui l’encouragerait à s’intéresser au monde extérieur. Pendant ses discussions avec Parrainage civique, Laurena a indiqué qu’après avoir déménagé souvent pendant de nombreuses années, elle « voulait planter des racines et établir de vraies relations ».

Laurena et Marilyn ont beaucoup de choses en commun en plus de leur amour pour l’artisanat. Elles aiment parler, relaxer, passer d’agréables moments ensemble et ont toutes les deux de l’estime pour le côté spirituel de la vie, un amour pour les chats et des maris qui sont tous les deux fiers de se faire appeler des « nerds ».

Un an plus tard, après des séances hebdomadaires de fabrication de leur courtepointe et des visites dans les foires artisanales et au marché Byward, les deux s’entendent pour dire qu’elles sont très heureuses d’avoir une place dans la vie l’une de l’autre et elles sont certaines que leur amitié durera encore longtemps.

Étoiles du quotidien

« Il y a quelques années, notre famille a décidé de commencer à créer un réseau de soutien pour notre fille Julie. Les membres de la famille étendue vivent loin d’ici et notre fille, maintenant âgée de 28 ans, n’a qu’un frère. Nous planifions son avenir et il est particulièrement important de nous assurer qu’elle pourra compter sur un cercle de soutien. Notre famille a été jumelée à Emmanuelle, une facilitatrice merveilleusement patiente et aimante du programme Réseaux pour la vie.

Julie aime passionnément la musique country et adore avoir des amis et passer du temps avec eux, mais comme elle a une personnalité douce et timide, elle a de la difficulté à se faire de nouveaux amis. Pendant le processus d’établissement de son réseau, diverses coïncidences heureuses se sont produites. Nous avons rétabli les liens avec une personne très spéciale : Catherine. Lorsque celle-ci était étudiante, elle travaillait avec Julie, et Julie l’adorait. Grâce à Facebook, Julie a aussi retrouvé Angela, une amie rencontrée à l’école élémentaire.

Avec l’aide d’Emmanuelle, Julie a fait une présentation l’automne dernier à l’événement En vedette, ce qui a amené quelques jeunes femmes à manifester leur désir de se joindre à son cercle de soutien. Une d’entre elles, Hatav, qui avait reconnu Julie alors qu’elle était assise dans l’auditoire, avait été une des conseillères de Julie l’été précédent au camp Misquah. Hatav s’est maintenant jointe au réseau de Julie.

Même si Julie ne s’inquiète pas pour son avenir et que ça ne la dérange pas de passer du temps seule, elle souffrirait d’isolement social si ses parents n’étaient pas là. Avec l’établissement progressif de son réseau, nous avons remarqué qu’elle a davantage confiance en elle et qu’elle est généralement plus heureuse. Nous prions pour que d’autres coïncidences heureuses comme celle‑là contribuent à agrandir cet important cercle de soutien, et nous espérons certainement que cela se produira. »

Une famille du programme Réseaux pour la vie

« Je veux marier mon petit ami », a‑t‑elle dit. C’était clair et net.

Le travail de facilitation indépendante et de planification centrée sur la personne à Parrainage civique est tout à fait unique. Nous nous trouvons dans la position privilégiée d’être plongés dans la vie des gens, de les rencontrer là où ils se trouvent dans leur parcours et, par conséquent, nous avons la chance de traverser à leurs côtés certaines des étapes les plus importantes de leur vie. Parfois, les gens et les réseaux de soutien n’arrivent plus à progresser; ils ont besoin d’aide, de conseils, d’encouragement et d’une occasion de voir les choses un peu différemment. Dans d’autres cas, les gens savent exactement ce qu’ils veulent et ont tout simplement besoin d’aide pour avancer.

Chelsea Stanley est une de ces personnes qui savent ce qu’elles veulent. Lorsque je l’ai rencontrée la première fois, nous avons tout de suite noué des liens autour d’une ou deux choses. La première était notre amour partagé pour l’art. Elle m’a montré une photo d’une de ses peintures et elle était visiblement fière lorsque j’ai parlé de son choix audacieux de couleurs et de la technique d’application intéressante qu’elle utilisait. Chelsea a dit qu’elle voulait peindre davantage, alors nous avons fini par visiter H’Art of Ottawa et elle a immédiatement décidé qu’elle voulait se joindre à cette merveilleuse organisation locale. Maintenant, elle peint chaque semaine.

Notre amour de la famille a été une autre chose qui a créé des liens entre nous. Elle me pose toujours des questions sur ma conjointe et les enfants et elle ne manque pas une occasion de me parler de sa famille grandissante – elle est maintenant la tante d’une belle nièce et d’un neveu merveilleux. Pendant notre première rencontre, après que je lui ai demandé ce qu’elle voulait dans la vie, elle a dit : « Je veux marier mon petit ami, Graham ». Cela a été le début de nombreuses conversations concernant les relations, le mariage et la famille. Puis, le jour de la Saint-Valentin, j’ai reçu un texto enthousiaste de Chelsea qui disait : « Je viens de me fiancer! »

À notre visite suivante, nous avons parlé de toutes les choses excitantes qui se passent quand on se fiance : comment il avait fait sa demande en mariage, la bague et ce qui allait suivre – évidemment, une fête de fiançailles. Chelsea adorait l’idée de tenir une fête. Nous avons commencé à parler des personnes qu’elle voulait inviter et sa liste n’arrêtait pas d’allonger. Nous avons parlé des endroits possibles pour tenir cette fête et en avons trouvé quelques‑uns. Mais aucun ne semblait vraiment « parfait », jusqu’à ce que Chelsea dise : « Nous devrions tenir la fête à mon travail ». Quelle bonne idée, me suis‑je dis. Chelsea travaille au Swiss Chalet en tant qu’hôtesse. À cet endroit, il serait possible de réunir et de nourrir tous ses amis et sa famille et ceux de Graham, et en plus, nous n’aurions pas à faire le travail de préparation et de nettoyage que suppose une grosse fête. Ce serait aussi une occasion pour les collègues de travail de Chelsea de la voir sous un autre jour.

À partir de là, Chelsea a vraiment pris en main l’organisation de sa fête de fiançailles. Avec Caitlyn, sa « coach de vie et réseauteuse communautaire » de LiveWorkPlay – une autre organisation locale incroyable –, elle a envoyé les invitations. Les gens ont répondu positivement, et quand le jour de la fête de fiançailles de Chelsea et Graham est finalement arrivé, environ 40 personnes sont venues. Chelsea a rayonné de bonheur du début à la fin de la soirée. Coiffée d’une tiare et d’un voile, elle était entourée de sa famille et de ses amis. Elle avait utilisé des ballons et d’autres décorations pour célébrer cette occasion de grande importance, et j’ai pu en être témoin et y participer. Je crois que c’est pour cette raison que nous, les facilitateurs et facilitatrices du programme de planification centrée sur la personne, sommes privilégiés et chanceux. La prochaine étape pour Chelsea et Graham sera de discuter, de réfléchir et de planifier, avec les personnes qui leur sont les plus chères, ce qu’il faut pour réussir un mariage et les moyens de faire en sorte que la relation fonctionne.

Facilitation indépendante et planification centrée sur la personne

VISITE PARTNERS FOR PLANNING  Exit disclaimer

Ce site est seulement disponible en Anglais.

Citizen Advocacy Ottawa

Citizen Advocacy Ottawa
312 Parkdale Ave,
Ottawa, ON K1Y 4X5
613-761-9522
info@citizenadvocacy.org

CONTACT US INCLUDING FEEDBACK ON ACCESSIBILITY//COMMUNIQUEZ AVEC NOUS INCLUANT VOTRE OPINION SUR L'aCCESSIBILITÉ

5 + 14 =

info@citizenadvocacy.org

Tel/Tel. 613-761-9522
TTY/ATS: 613-725-6175

Toll Free/Sans Frais: 1-866-222-2138
Fax/Télécopie: 613-761-9525

312 av. Parkdale Ave.,
Ottawa, ON, K1Y 4X5

ANNEX:516-250 City Centre, Ottawa, ON K1R 6K7

Charitable Registration Number/Numéro d’enregistrement d’organisme de bienfaisance
13036 2817 RR0001