SOUTIEN FAMILIAL ET SERVICES DE PLANIFICATION

Patrick a commencé à travailler avec l’un de nos facilitateurs de Planification en Avril 2016. Dès la première rencontre, le facilitateur s’est rendu compte que Patrick avait une idée claire de ce qu’il voulait accomplir dans sa vie, à savoir : explorer des loisirs, travailler de manière à déménager de sa maison familiale, vivre de façon plus autonome, assumer davantage de responsabilités et avoir des amis dans sa vie.

Notre facilitateur, Patrick et sa mère ont commencé dès lors à développer les habiletés nécessaires et le soutien de la communauté lui permettant d’atteindre ses objectifs. Les loisirs étaient un bon point de départ. Patrick a essayé plusieurs activités, y compris la natation et le yoga. Il a décidé de joindre le YMCA local et il a maintenant un endroit pour nager régulièrement et faire d’autres activités.

Le facilitateur de planification n’a pas tardé à découvrir que Patrick aimait dessiner et il l’a mis en contact avec un animateur avec lequel Patrick suit des cours d’animation, tandis qu’il travaille à développer un film de court métrage. Ces cours aident Patrick à devenir non seulement plus créatif, mais aussi à acquérir une vision plus globale de son art et de sa vie.

Patrick avait aussi besoin de développer des habiletés nécessaires pour mener une vie indépendante et responsable en vue de laisser sa maison familiale. Le facilitateur a donc invité France, la mère de Patrick, à une journée de retraite pour les proches aidants en novembre 2016. La retraite était axée sur l’emploi et le logement; ce qui coïncide aux objectifs de Patrick. Pendant cette retraite, France, en dépit de ses inquiétudes initiales, a réalisé que son fils Patrick était prêt à devenir beaucoup plus indépendant. Elle a soutenu son objectif, en travaillant avec lui et son facilitateur afin de développer ses compétences. Et un an plus tard, Patrick a laissé sa maison familiale pour emménager dans son propre appartement. Dans le but d’augmenter son indépendance, Patrick a appris à faire des courses, préparer les repas, faire la lessive, préparer son budget et s’occuper de sa maison familiale et du chien. Il a commencé à augmenter ses heures de travail au musée local où il faisait du bénévolat. Aujourd’hui il fait du bénévolat à raison de quatre jours par semaine et il a déjà complété plus de 2500 heures de travail comme bénévole.

Au cours de la même année, Patrick, France et le facilitateur de planification ont élaboré un budget et un plan détaillés de logement. Patrick était connecté au projet de logement de la Coalition des familles francophones d’Ottawa (CFFO) et en novembre 2017, il a emménagé dans son propre appartement. Il y reçoi un soutien hebdomadaire pour l’aider avec ses courses, sa cuisine, ses tâches ménagères de base et ses rendez-vous personnels.

Ce n’était pas tout ce qui était prévu et réalisé durant cette période. Patrick travaillait aussi sur son objectif consistant à avoir un réseau d’amis dans sa vie. Sa mère a été introduite au programme Réseaux pour la vie du Parrainage civique lorsqu’elle a assisté à la retraite organisée à l’intention des proches aidants. Le programme Réseaux pour la vie a pour objectif de s’assurer que les personnes vivant avec des handicaps aient une communauté d’amis allant au-delà de leur famille immédiate. Les familles travaillent de concert avec un facilitateur communautaire pour développer et soutenir un réseau de personnes autour de la personne vivant avec un handicap, sachant qu’une bonne vie nait d’un véritable cercle de soutien qui évolue avec le temps.

La première tâche de toute famille qui se propose d’établir un réseau consiste à choisir un facilitateur communautaire. Patrick, son facilitateur de planification et la coordonnatrice du programme Réseaux pour la vie se sont rencontrés pour discuter des qualités que doit avoir son facilitateur communautaire.

Patrick voulait rencontrer une personne fiable, calme, qui sait écouter et comprend ses besoins. La facilitatrice communautaire retenue avait toutes ces qualités.  Elle a ensuite rencontré Patrick pour explorer avec lui ce qu’il cherchait dans ses relations avec ses amis.

En plus de la confiance et de la fiabilité, Patrick recherchait aussi des personnes qui partagent certains de ses intérêts comme le cinéma, la cuisine, la lecture, les concerts, les randonnées et le café. En travaillant de concert avec la facilitatrice communautaire, France et Patrick sont parvenus à ​​identifier les personnes qui conviendraient le mieux au réseau de Patrick. En mars 2018, la première réunion du réseau a eu lieu avec la participation de 11 personnes qui désiraient s’impliquer dans le réseau de Patrick. C’est une marque de respect pour Patrick de constater que l’animateur qui lui donne des cours et le gestionnaire du musée ont tous deux participé à cette première réunion. Patrick déclare : « … même si je vis seul, un cercle de soutien commence à se former autour de moi, ce qui me permet de me sentir en sécurité, ouvert et moins isolé. J’aime aussi avoir un bon équilibre d’amis et de famille dans ma vie. Mon objectif principal est de continuer à développer mon réseau pour le rendre plus fort et plus efficace afin de le rendre naturel plutôt que d’avoir un soutien payé. Pour moi, c’est la qualité et l’intimité des relations qui importent, car la confiance est la base de toute relation. »

CONTACT US INCLUDING FEEDBACK ON ACCESSIBILITY/COMMUNIQUEZ AVEC NOUS INCLUANT VOTRE OPINION SUR L'ACCESSIBILITÉ

12 + 4 =

info@citizenadvocacy.org

Tel/Tel. 613-761-9522
TTY/ATS: 613-725-6175

Toll Free/Sans Frais: 1-866-222-2138
Fax/Télécopie: 613-761-9525

312 av. Parkdale Ave.,
Ottawa ON, K1Y 4X5

Charitable Registration Number/Numéro d’enregistrement d’organisme de bienfaisance
13036 2817 RR0001